SUNNITES ET CHIITES AU MOYEN ORIENT : CONFLITS RELIGIEUX ET/OU CONFLITS DE PUISSANCES ?

HPA416

Alain CHAFFEL Professeur honoraire de classes préparatoires - Agrégé et docteur en histoire

La division de l'Islam en deux courants principaux, sunnites et chiites, est ancienne : la rupture s'est produite au moment de la désignation du quatrième calife, Ali (656 à 661). Aujourd'hui, sunnites et chiites représentent environ 85 % et 13 % de la communauté musulmane. Au XXe siècle, l'opposition sunnites/chiites est longtemps restée secondaire : le monde musulman semblait focalisé sur les questions sociales et nationales. Tout a changé avec la révolution chiite iranienne de 1979. Depuis, on assiste à un retour en force des conflits religieux dans les deux camps. Doit-on pour autant analyser les guerres du Moyen-Orient uniquement sous cet angle ? 


La bataille de Kerbala - opposition sunnites-chiites - UPVD
1 séance de 1h30
Lundi 14 mars 2022 à 18 h
Nombre de places maximum : 45
Nombre de participants inscrits : 44
Prix 7.00€