ARCHITECTURES SORTIES DE TERRE

ART141

Frédéric MORIN Architecte- conférencier (DPLG 1982)

Pour passer de la cabane à la maison, l'homme a utilisé les matériaux disponibles dans la nature (par exemple bois et pierre), et les a complétés par la terre : la terre crue, (adobe) ou cuite (brique) dont les exemplaires les plus prestigieux ont même été émaillés. 
Je vous propose de parcourir les réalisations les plus significatives depuis la plus haute antiquité orientale jusqu'aux réalisations modernes, telles la crypte de la Colonia Guell de Antonio Gaudi, les constructions militantes de Hassan Fathi en Egypte, les œuvres de Louis Kahn à Ahmedabad ou à Dekka, ou encore la cathédrale d'Evry par Mario Botta. Depuis quelques années sont apparus les blocs de terre comprimée où le ciment (5 à 7%) remplace la cuisson pour pérenniser le matériau. Utilisée aussi pour la terre damée dans des coffrages, cette stabilisation sobre en énergie est appréciée dans l'architecture vernaculaire, en Afrique par exemple, mais aussi au Centre Ricola de Herzog et De Meuron Outre l'exemple industrialisé qu'est la brique Monomur connue en Europe, une part substantielle des constructions écologiques contemporaines exploite les magnifiques qualités de ce matériau naturel qui résonne tout spécialement dans notre imaginaire symbolique.


architectures sorties de terre
3 séances de 2 h
Lundi 09, 16, 23 janvier 2023 à 18 h
École Dumont - Salle Gauguin
Nombre de places maximum : 18
Nombre de participants inscrits : 15
Prix 29.00€